M S T A F F

Chargement

Au fil des années, le recrutement a évolué en fonction des innovations technologiques et des évolutions sociétales. De nouvelles opportunités sont à saisir pour être au plus proche de vos futurs candidats. MStaff vous propose un florilège des nouvelles tendances dans le domaine de la gestion des ressources humaines. 


1 – Améliorer l’expérience candidat


L’un des points les plus importants des nouvelles tendances de recrutement reste la bonne gestion de l’expérience candidat. En effet, 92% des candidats peu satisfaits de la manière dont ils ont été recrutés auraient tendance à dénigrer l’activité de leur employeur. Pire, jusqu’à 78% seraient près à refuser une offre d’emploi pour cette raison, quand bien même il s’agirait d’un poste de rêve. Il est donc crucial de peaufiner son expérience candidat, qui inclut pour le candidat la possibilité de suivre sa candidature, d’être informé régulièrement et d’avoir des retours sur ses différents entretiens. Les entreprises qui communiquent peu et qui ont un long processus de recrutement peuvent ainsi perdre l’attention des bons candidats. De fait, les candidats qui considèrent avoir eu une bonne expérience candidats sont plus de 95% à repostuler par la suite.  


2 – Tirer profit des entretiens vidéos


Fortement utilisé pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, l’entretien vidéo reste un atout majeur pour les recruteurs dans la gestion du processus de recrutement. Un outil qui permet aux candidats d’économiser du temps et de l’argent (en évitant les transports) et aux recruteurs d’être plus efficaces. L’arrivée de la génération Z sur le marché du travail accompagne celle des nouvelles technologies d’information et de communication. L’entretien vidéo est désormais une opportunité à saisir pour les recruteurs qui souhaitent optimiser le coût de leur recrutement tout en employant un format avec lequel les candidats se sentent à l’aise.


3 – Faire appel à des outils d’automations 


A l’heure où les entreprises sont de plus en plus exigeantes en termes d’efficacité et et de maîtrise des coûts vis-à-vis de leur recrutement, l’emploi des nouveaux outils d’automation (utilisation d’un  logiciel dans une application informatique) représente aujourd’hui un enjeu majeur. Il en existe de plusieurs types, à l’image des ATS ( Application Tracking System), qui permettent un suivi des candidatures. Les scoring, quant à eux, qui classent les candidatures en fonction de leur pertinence. Enfin, les chatbots et autres outils digitaux sont utilisés par les recruteurs pour mieux cibler les candidats, mais aussi pour écourter le processus de recrutement d’environ 14 jours en moyenne. Des atouts d’autant plus intéressants qu’ils améliorent au passage l’expérience candidat, plus rapide et transparente.


4 – Privilégier l’approche directe et les réseaux sociaux


En 2019, les Millenials français (16-30 ans) étaient 63% à se connecter chaque jour sur les réseaux sociaux . Un chiffre qui a engendré de nouvelles méthodes de recrutement basées sur les réseaux sociaux, au lieu des supports traditionnels (annonces dans des journaux, sites spécialisés en recrutement). LinkedIn, Twitter et Facebook sont ainsi devenus les nouveaux canaux de communication, de par la taille des communautés que ces réseaux génèrent. Si la tendance évolue encore en Europe, elle est désormais installée aux Etats-Unis, notamment via l’onglet « Jobs on Facebook » (Offres d’emploi sur Facebook) qui met à disposition des utilisateurs un moteur de recherche d’opportunités de travail. Exploiter ces canaux de communication permet aux entreprises de mieux cibler leur prochaines recrues mais également d’interagir avec un plus grand nombre de candidats.


5 – Savoir se vendre


A l’heure actuelle, trois candidats sur quatre font des recherches approfondies sur l’employeur avant de postuler. La marque employeur devient de ce fait un enjeu important pour les entreprises afin attirer l’attention des talents mais également mais également pour retenir ses employés. Si cette tendance a toujours été d’actualité, elle se confirme davantage dans un monde où l’information est accessible à tous. Une simple recherche sur Google, ou encore sur des sites spécialisés comme GlassDoor permet aux candidats de se faire une idée de son futur employeur et du bien-être de ses employés. Investir dans sa marque employeur devient capital, au risque d’être délaissé dans le cas d’une mauvaise réputation ou d’une marque employeur faible. Une marque forte au contraire attirera naturellement des candidats. La marque employeur doit donc se trouver au cœur des stratégies de recrutement avant même d’aborder de nouveaux candidats. 

Devenez plus attractif et automatisez les tâches fastidieuses et répétitives qui ralentissent votre processus de recrutement. 

Nos Partenaires

Né à La Réunion:palm_tree: Pensé par des gars du Sud :sunny: Fait avec :heart: sur Paris.
Prendre RDV